L’art du fil, le blog des broderies d’art

Vous le savez, je l’avais glissé au fil d’un billet sur ce blog, mais je suis une toquée de travaux manuels. Depuis quelques années je me suis prise d’amour à nouveau pour l’art de la broderie. Je vous raconte ici comment j’ai lancé un nouveau blog sur ce nouveau dada: le blog L’art du fil.

Il faut savoir que j’ai été très jeune initiée aux travaux manuels. Incitée par une mère qui adorait ça sans avoir le temps d’en faire, j’ai appris des rudiments de tricot, de crochet, de couture, le week-end c’était dessin et pâte à sel, à Noël j’ai eu droit à tous les kits créatifs vendus sur le marché (et ma famille s’est étonnée que je choisisse un cursus créatif, quelle blague). Je dois dire que j’avais pas mal accroché à la broderie. C’était devenu mon passe-temps et passe-nerfs préféré (oui la broderie ça calme pas mal les nerfs, enfin au moins à partir du moment où tu ne fais plus de nœuds avec les fils, parce qu’il faut du métier pour ça je vous jure).

Après en avoir fait régulièrement jusqu’à mes 15 ou 16 ans (et tapissé les murs de la maison de toiles Aida en point de croix), je m’en suis lassée. Moins de temps et moins de motivation pour les motifs proposés dans les kits. Et puis merde aussi, pourquoi toujours du point de croix dans ces fichus kits? Le point de croix est sans doute le point le plus populaire, mais il est limité. Grosso modo, ça donne autant de possibilité que du pixel art. Ça peut être mignon parfois, mais vite kitsch.

Je n’ai pas tant fait de broeries que ça en fin de compte, et les études, les déménagements m’ont vite fait lâcher l’affaire pendant une dizaine d’années. Un jour je suis tombée sur un livre très bien fait, avec des motifs inspirés de la tradition indienne, et surtout, surtout, pas la trace de ce putain de point de croix. C’est un livre très inspirant pour décorer des coussins, des nappes, des écharpes.

Après tout ce temps il m’a fallu encore une période pour m’y mettre, acheter le bon tissu, les fils DMC, et puis je me suis demandée, dans tout ce fatras, je commence par quoi?

Et j’ai commencé par le plus long et le plus complexe. Ça.

broderie-02

Un putain de châle. Des heures et des heures de boulot.

En vérité, je ne sais même plus combien de temps ça m’a pris. J’ai pas mal tâtonné pour le choix du tissu et la méthode de transfert du motif (pour finalement tout dessiner au feutre directement à main levée, YOLO). La confection du châle s’est étalée sur une grosse année en fait, pas de manière intensive, petit bout par petit bout…

L’expérience m’a beaucoup plu et j’ai rechopé le virus. Il faut dire que ça tombait pile dans ce que j’avais envie à ce moment: gros besoin de loisirs hors écran, besoin de concret, besoin d’occuper mes mains sans réfléchir. Dessiner me demande trop de concentration, et je dessine jamais tard le soir (trop fatiguée), alors que je peux broder devant la télévision, papoter, et en faire un peu tard le soir.

broderie-03 broderie-04 broderie-05

Et c’est là que j’ai (encore) ouvert un blog

La vague du Do It Yourself est passée par là, et j’étais tombée sur le blog Embroidery as art, lancé par la designer/brodeuse américaine Jenny Hart. J’ai beaucoup aimé l’idée qu’on montre la broderie sous un autre angle, celui de la création contemporaine, le design voire l’illustration. J’ai aussi remarqué qu’il n’y avait pas de blog francophone qui recense toutes les possibilités de création. Un beau matin, L’art du Fil est lancé. Le but? Parler de la broderie justement dans l’art, le folklore, le design comme l’actualité. Il y a de la broderie dans le street art (sur le modèle du yarn bombing), de nombreux illustrateurs créent en brodant, il y a même des activistes qui utilisent la broderie, il existe des clips en broderie…

A côté de ça j’ai découvert via un livre très bien fait toute la broderie bretonne, un art qui fait partie intégrante du folklore de cette belle région… Et là je découvre divers points oubliés, ou qui le seraient si certains n’avaient pas fait un travail d’ethnologue en les répertoriant auprès des anciens. Il y a une gamme complète de motifs, de points, de matières, de cultures que nous oublions (et là je me mets à rêver qu’il existe un travail d’ethnologie textile, qui recense tout cela à travers le monde!).

Je pense également parler des autres métiers d’art, surtout dans le textile, parce que ce sont des métiers qui m’attirent et surtout parce qu’en France nous avons la chance d’avoir (eu) une tradition artisanale très riche. Enfin, si la thématique de la broderie s’épuise! Parce que le plus drôle dans l’histoire, au plus je m’y intéresse, au plus je trouve des sujets très intéressants, et au plus je me passionne pour le sujet, alors que la broderie n’était qu’un loisir comme un autre pour moi… Un joli cercle vertueux. Pour info j’ai encore une vingtaine d’articles en attente: je ne pense pas que le rythme de publication se ralentisse.

Un joli sujet, un joli projet… J’espère vous retrouver tous là-bas!

Filed under Blabla & News

Graphiste, directrice artistique et webdesigner sur Clermont-Ferrand, originaire de Toulon. Je tiens ce blog depuis 2005. J'aime le dessin (sans déconner), le DIY (broderie, peinture), l'animation, le motion design et la photographie. Sinon j'ai un (gros) chat roux un peu idiot, j'aime le bon café à l'italienne, les voyages, dessiner à la terrasse d'un café, ma tablette Cintiq et les fromages un peu forts.

4 Comments

  1. Ton châle est juste magnifique!!
    Bravo, ça a effectivement dû être très long…

    Super idée sinon ton blog!
    Moi aussi j’ai craqué, lors d’un séjour en Bretagne, sur la broderie d’art de P. Jaouen, et je m’y suis attaquée ( que des petits motifs, par contre^^! J’ai moins de patience que toi!).
    Je suis également d’accord avec toi concernant le peu d’écho de la broderie d’art en France ( et même de l’art textile en général), les meilleurs livres que j’ai pu lire à ce sujet étaient tous en anglais et non traduits… ( « Free form embroidery », de J.B. Montano, « Connecting design to stitch » de S.Meech, etc.).
    Bref, une bien belle idée, longue vie à ton nouveau blog!

  2. Merci pour ton commentaire! Je ne connais pas les références que tu me donnes, je note ça dans un coin 🙂

  3. Martina Mara

    Bravo pour votre chale, continuez à broder ou dessiner il y a tant de plaisir à le faire n’est ce pas?
    moi aussi je brode mais je ne crée pas encore et je brode pour ne pas réfléchir souvent; DMC organise des concours et des SAL c’est pas mal ; en ce moment j’essaie de finir tous les ouvrages que je n’ai commencé il y a longtemps et je mets les compteurs à zéro!
    A bientot, Mara
    moi aussi je n’aime que le café à l’italienne, la vraie cafetière

  4. Merci pour votre commentaire. Continuez à broder ce qui vous faire plaisir, c’est vrai que c’est une activité qui permet de se vider la tête!

Comments are closed.