Le Clermont qui va disparaître

J’habite quartier Gare, à Clermont-Ferrand, comme le savent certains d’entre vous. Un quartier qui garde plusieurs traces, de plusieurs époques, mais qui dit bien qu’il a été construit il y a un siècle, et à l’ère des métropoles triomphantes, de l’inter-modalité, l’inter-connexion, la mobilité, hé bien on voit bien que les quartiers gare, un peu en friche, ça va se rénover à coup de démolition, de beaux bâtiments standing tout neufs et tous un peu pareils. Quand j’ai débarqué il y a six ans, que je voyais cette mignonne petite maison rue de l’Union Soviétique, ou l’ancien siège de FO, je me disais naïvement que ça allait être rénové. Un coup de peinture et ça repart. Las! Les panneaux « Permis de démolir » qui ont fleuri sur les façades m’ont bien détrompée.

Alors du coup, je suis sortie avec mon tabouret et mes carnets et j’ai saisi ça sur le papier. Faute de mieux.

Certains bâtiments ne sont pas voués à disparaître tout de suite, mais à présent je préfère anticiper. Dans un quartier où ça (re)construit à tour de bras, il est évident que les bâtiments vieillissants, un peu fatigués, pas assez extraordinaires pour être classé, pas assez jolis pour susciter des pétitions de riverains, vont disparaître à leur tour. Ce furent pourtant des lieux de vie, les dernières traces d’une manière particulière de vivre. Des maisons sont des vestiges d’un monde ouvrier ou agricole dont le souvenir persiste à peine dans les grands centre-ville. Elles méritent de ne pas sombrer dans l’oubli. Je continue vaillamment ma cartographie d’un Clermont qui disparaît, sans nostalgie excessive, à la manière d’une archiviste ou une archéologue.

Drôle d’archéologie.

4 Comments

  1. Joli article. Il faut venir dessiner la façade du 62 avenue Edouard Michelin, vouée à disparaître également…

  2. Laurent ROUX

    Magnifiques traces… de papier… qui laisseront je vous le souhaite une belle empreinte dans la mémoire des Clermontois et de leurs décideurs 😉

  3. Garniermonique

    Ma famille à habité 49 av de Lyon qui serait aujourd’hui le 68 av Édouard michelin…l’avez vous immortaliser? Savez vous s’il existe des photos anciennes de ce lieu, la maison s’appelait maison Terreurs?

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.