Etudes de couleurs

Carrières de lumière Baux de Provence
Maison place du Forum à Arles

Cela fait un moment que je « déborde » niveau dessin. Si j’ai toujours travaillé sur des carnets de format A5 (mes chers Clairefontaine, Canson et Fabriano), et de manière assez fine, je réalise que j’ai de plus en plus tendance à dessiner des scènes plus détaillées, des panoramas. Si je suis assez fière d’arriver à ce niveau-là, moi, la grande impatiente, il faut quand même dire que, qui dit plus grand dessin, dit aussi plus de temps passé dessus (1 ou 2 heures en moyenne). A force de dessiner sur des double-pages A5 (et de perdre au niveau de la pliure), je suis fatalement passée sur des formats A4, tout en gardant la même finesse de trait et le même niveau de détails, sinon ce ne serait pas drôle…

Comme dans l’histoire, je perds un peu en spontanéité, et en place dans mon sac, je suis revenue sur mes petits carnets, à dessiner d’après photo ou vite fait dans la rue, quelques scènes. Histoire de travailler les ambiances de couleurs aussi (c’est plus ou moins réussi), et des cadrages différents. J’espère que cela vous plaira.